1394: Un cochon condamné à mort pour blasphème

En 1394, les habitants de Mortaign, en France, assistèrent à l'exécution d'un cochon local. Le cochon, qui était une femelle et apparemment sans propriétaire, s'était promené dans l'église locale, avait grimpé sur un petit autel ou une table et avait avalé des hosties consacrées, réservées à la Sainte Eucharistie.

Le cochon fut aussitôt saisi, jugé, reconnu coupable de blasphème et pendu.

Source: Cité dans Edward P. Evans, La poursuite pénale et la peine capitale des animaux, 1987. Le contenu de cette page est © Alpha History 2019-23. Le contenu ne peut être republié sans notre autorisation expresse. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre Conditions d’utilisation or contacter Alpha Histoire.