1688: Tortues, poumons et escargots - et bonbons au sucre

Théodore Mayerne (1573-1655) était un médecin d'origine suisse qui voyageait beaucoup pour étudier, faire des recherches et travailler en médecine. Au début des années 1600, il était l’un des nombreux médecins personnels du roi de France Henri IV. Il a également passé du temps dans les cours royales et aristocratiques du Danemark et de Grande-Bretagne, pour finalement s'installer et établir un cabinet dans cette dernière.

Comme beaucoup de médecins de son époque, Mayerne croyait que les maladies et les blessures devaient être « choquées » hors du corps avec des préparations chimiques. Plus ces substances étaient nauséabondes et dégoûtantes, plus elles seraient efficaces.

Pour les problèmes de poumons ou de respiration, Mayerne a recommandé une infusion particulièrement noueuse - bien qu'elle contienne au moins quelque chose d'un peu sucré:

"Un sirop à base de chair de tortues, d'escargots, de poumons d'animaux, de grenouilles et d'écrevisses, le tout bouilli dans de l'eau de scabre et de tussilage, en ajoutant au dernier sucre candi."

Source: Theodore Mayerne, cité dans Anne Somerset, Meurtre non naturel: le poison à la cour de Jacques Ier, 1997. Le contenu de cette page est © Alpha History 2019-23. Le contenu ne peut être republié sans notre autorisation expresse. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre Conditions d’utilisation or contacter Alpha Histoire.