1796: Napoléon rêve de la «petite forêt noire» de Joséphine

En mars 1796, le chef militaire et dictateur français Napoléon Bonaparte épouse Joséphine de Beauharnais, une veuve créole de six ans son aînée. Trois jours après leur mariage, Napoléon partit commander l'armée française dans les États italiens. Sa nouvelle épouse est restée à Paris et a commencé une liaison avec un officier de cavalerie de 22 ans.

Ignorant son infidélité, Napoléon écrit une série de lettres passionnées, parfois érotiques, à Joséphine. Dans le plus explicite d’entre eux, il écrit :

«Comme je serais heureux si je pouvais vous aider à vous déshabiller, la petite poitrine blanche, élastique et ferme; le visage adorable; les cheveux attachés dans un foulard à la créole - assez bons pour manger. Vous savez bien que je n'ai pas oublié les petites visites [dans votre] petite forêt noire. Je lui donne mille visites et j'attends avec impatience le moment d'être là… Vivre à l'intérieur d'une Joséphine, c'est vivre au paradis. Pour embrasser la bouche, les yeux, l'épaule, la poitrine, partout, partout.

Le général a organisé une liaison avec Joséphine à Milan, mais au moment de son arrivée, elle s'était enfuie à Gênes avec son amant. Napoléon découvre son infidélité peu de temps après ; En conséquence, il tomba physiquement malade et fut temporairement incapable de diriger l'armée. Il a même écrit à Joséphine pour la menacer de se suicider.

Source : Lettre de Napoléon à Joséphine, datée du 21 novembre 1796. Le contenu de cette page est © Alpha History 2019-23. Le contenu ne peut être republié sans notre autorisation expresse. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre Conditions d’utilisation or contacter Alpha Histoire.