1670: Pour la lèpre, avalez des balles d'or - encore et encore

Hannah Woolley était une écrivaine du milieu du XVIIe siècle – et peut-être l'auteur public de guides ménagers le plus prolifique d'Angleterre. L'ouvrage le plus célèbre de Woolley, publié en 17, portait le titre long La garde-robe de type reine ou le riche cabinet, avec toutes sortes de reçus rares pour la conservation, la confiserie et la cuisine. Beaucoup de Le placard de la reine s'intéressait à la cuisine, à la gestion du ménage et à d'autres conseils utiles pour les femmes au foyer, acquis pendant le temps de Woolley au service domestique. Elle a également proposé des remèdes médicaux faits maison. Par exemple, pour les bardeaux, Woolley dit :

"... Prenez un chat, coupez-lui les oreilles et la queue, mélangez son sang avec un peu de lait nouveau et oignez-en l'endroit affligé, matin et soir, pendant trois jours."

Pour «morphew» (peau squameuse) ou taches de rousseur:

«Prenez le sang de n'importe quelle volaille ou bête et essuyez-vous le visage partout avec lui tous les soirs lorsque vous vous couchez, pendant une quinzaine de jours… et maintenez parfois votre visage sur la fumée du soufre pendant un moment.

Et pour la lèpre, Woolley suggère d’avaler des balles en or. Et lorsqu'ils se frayent un chemin dans votre système et émergent à l'autre bout, avalez-les à nouveau:

«Avalez toutes les douze heures une balle d'or, et toujours pendant que vous en videz une, lavez-la dans de l'eau de mélasse et à l'heure avalez-la à nouveau… continuez à faire cela longtemps et cela guérira.

Source: Hannah Woolley, Le placard à la Queene, &c., Londres, 1670. Le contenu de cette page est © Alpha History 2019-23. Le contenu ne peut être republié sans notre autorisation expresse. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre Conditions d’utilisation or contacter Alpha Histoire.