Virginia Bill pour la liberté de religion (1777)

Le projet de loi de Virginie pour la liberté religieuse a été rédigé par Thomas Jefferson et introduit dans la législature de l'État en 1777, bien qu'il n'ait été adopté qu'en 1786 :

«Section I. Bien conscients que les opinions et les croyances des hommes ne dépendent pas de leur propre volonté, mais suivent involontairement les preuves proposées à leur esprit; que Dieu Tout-Puissant a créé l'esprit libre et a manifesté sa volonté suprême de le garder libre en le rendant totalement insusceptible de toute contrainte.

Section II. En tant qu’Assemblée générale de Virginie, nous édictons que nul ne peut être contraint de fréquenter ou de soutenir un culte, un lieu ou un ministère religieux, ni d’être imposé, restreint, molesté ou encombré de son corps ou de ses biens; ou souffrira autrement, à cause de ses opinions ou convictions religieuses; mais que tous les hommes sont libres de professer et par leurs arguments de maintenir leurs opinions en matière de religion, et que celles-ci ne doivent en aucune manière diminuer, élargir ou affecter leurs capacités civiles.

Section III. Et bien que nous sachions bien que cette Assemblée, élue par le peuple uniquement pour ses fins ordinaires de législation, n'a pas le pouvoir de restreindre les actes des assemblées successives, constituées avec des pouvoirs égaux aux nôtres, et que, par conséquent, de déclarer cet acte irrévocable serait sans effet en droit; Pourtant, nous sommes libres de déclarer, et de déclarer, que les droits affirmés par les présentes sont des droits naturels de l'humanité, et que si un acte est passé par la suite pour abroger le présent ou pour restreindre ses opérations, un tel acte sera une violation de droit naturel. »