Comte Rochambeau

comte rochambeau

Comte Rochambeau (1725-1807) était un général français qui commanda les forces terrestres françaises aux États-Unis au cours des trois dernières années de la guerre d'indépendance. Né Jean-Baptiste Vimeur dans le centre de la France, il a reçu une éducation jésuite avant de se lancer dans une carrière militaire. Vimeur a servi avec distinction dans la guerre de Succession d'Autriche et la guerre de Sept Ans, atteignant le grade de colonel. En 1780, Rochambeau est promu lieutenant général, reçoit le commandement d'une armée de 5,000 1780 hommes et est envoyé en Amérique du Nord. Le contingent français est arrivé en juillet XNUMX et a débarqué à Newport, dans le Rhode Island, avant de marcher vers le sud pour rejoindre l'armée continentale.

Les caractéristiques de la campagne américaine de Rochambeau étaient de bonnes relations et une coopération avec George Washington. Bien qu'il soit supérieur à Washington et possédant plus d'expérience militaire, Rochambeau se met à la disposition du commandant américain. Les deux hommes n’étaient pas toujours d’accord sur la stratégie mais ils ont communiqué efficacement et ont réussi à coordonner leurs efforts. Cette collaboration fut particulièrement visible lors du siège de Yorktown (septembre-octobre 1781), lorsque les forces terrestres françaises et américaines, soutenues par la marine française, forcèrent la reddition des forces britanniques dirigées par Lord Cornwallis. Rochambeau est devenu un héros tant en Amérique que dans son pays d'origine. Après son retour en France, il s'implique dans la Révolution française, soutenant la réforme politique et dirigeant l'action militaire dans le nord de la France. Il a été emprisonné pendant le règne de la terreur mais a échappé à l'exécution.


Le contenu de cette page est © Alpha History 2015. Le contenu créé par Alpha History ne peut être copié, republié ou redistribué sans notre autorisation expresse. Pour plus d'informations s'il vous plaît se référer à notre Conditions d’utilisation.