Concepts d'histoire

Pour réussir en histoire, les élèves doivent penser à l'histoire de manière nouvelle et stimulante. La vraie histoire est plus rigoureuse et stimulante que simplement «savoir ce qui s'est passé» ou mémoriser et réciter des faits du passé. Les étudiants en histoire doivent commencer à penser et à travailler comme des historiens. Ils doivent apprendre à rechercher des informations et des preuves, à lire de manière approfondie et à examiner les sources historiques pertinentes, comme les documents, les images et les artefacts.

Plus important encore, les étudiants en histoire devraient poser des questions difficiles et avoir une pensée critique. Ils devraient être prêts à mettre en doute la validité des preuves, à remettre en question les connaissances existantes et à évaluer les arguments des autres.

concepts d'histoire
Les concepts et les compétences historiques sous-tendent la plupart des cours, comme le montre ce diagramme australien

Un premier pas vers la pensée historienne consiste à apprendre certains concepts historiques importants. Comme la plupart des autres disciplines, l’histoire a ses propres concepts, compétences, terminologie et approches de la pensée. Les élèves rencontreront fréquemment des termes tels que changement et continuité, cause et effet, sources et preuves. Il est important que les étudiants apprennent ces termes et, une fois confiants, les incorporent dans leurs propres pensées et leurs propres écrits.

Modifier

Le changement est peut-être le plus important de tous les concepts historiques. Explorer, expliquer et évaluer le changement est un objectif universel pour les personnes qui étudient ou travaillent dans l’histoire. Lorsqu'ils enquêtent sur le passé, la plupart des historiens ne se concentrent pas sur un moment précis, mais sur la manière dont la société a évolué et évolué sur une période plus longue.

Les sociétés humaines ne sont jamais statiques. Toutes les sociétés subissent une forme de changement, même minime ou imperceptible. L’un des objectifs de l’historien est d’identifier, décrire et expliquer ce processus de changement. Ils cherchent à découvrir les conditions et les facteurs qui ont provoqué le changement. Ils essaient d'identifier comment ce changement a affecté la société en question.

La vitesse du changement est également significative. La plupart des changements historiques sont lents, graduels ou évolutifs; elle ne perturbe guère la société et ses membres individuels. Mais certains changements historiques - comme les bouleversements causés par une guerre, une révolution, une dépression économique ou un radicalisme politique - peuvent être brusques, rapides et tumultueux.

Continuity

La continuité est le contraire du changement. C'est là que les choses restent plus ou moins les mêmes. Les historiens s'intéressent au changement, mais ils sont conscients que tout ne change pas. Même pendant une période de grands bouleversements, certaines institutions, traditions, idées et comportements humains resteront constants.

L'émergence d'un nouveau monarque ou d'un nouveau chef politique pourrait entraîner des changements importants, même si le système politique lui-même peut rester le même. Une révolution peut espérer créer une nouvelle société, mais cela ne changera peut-être pas la façon dont les gens pensent ou se comportent. Les dirigeants révolutionnaires pourraient se rebeller contre des gouvernements oppressifs, pour finir par utiliser eux-mêmes des méthodes similaires.

Un exemple de continuité est les pouvoirs quasi royaux conférés au président américain dans 1789

La continuité est importante car elle assure la stabilité et la cohérence, permettant aux nations et aux sociétés de rester unies et de continuer à fonctionner. Comme le dit la politicienne américaine Pauline Kezer, «la continuité nous donne des racines mais le changement nous donne des branches». Trop de changements peuvent ébranler les fondements d'une société et créer de l'incertitude, de la déstabilisation, un manque de contrôle, voire des souffrances humaines. La continuité montre également à quel point il peut être difficile de changer certaines attitudes et certains comportements.

Cause et effet

Deux concepts historiques importants sont la cause et l'effet. Chaque événement, développement ou changement important est déclenché par au moins une cause. Pour comprendre un événement, la première tâche de l'historien est d'identifier et d'étudier les facteurs qui l'ont causé.

Parfois, les causes historiques peuvent sembler simples, de sorte que «x» semble avoir provoqué «y». En réalité, l'histoire est rarement aussi simple ou évidente. Les événements importants ont généralement des causes multiples, dont certaines peuvent être liées, déguisées ou subtiles. Les causes historiques peuvent évoluer sur le long terme, s'accumuler au fil des mois, des années, voire des décennies et des générations - ou elles peuvent être des causes à court terme, déclenchant des changements en un mois, une semaine ou même un jour. Les causes peuvent être politiques, comme l'adoption d'une nouvelle loi ou politique; ou économique, comme une nouvelle invention ou le développement de nouvelles formes de commerce ou de commerce. 

concepts historiques
Un schéma conceptuel montrant les causes et les effets de la guerre française et indienne

Toute action ou événement historique important a également des effets ou des conséquences. Les historiens étudient les conséquences de ces actions et événements pour identifier et évaluer leur impact sur la société. Comprendre les effets d'un événement ou d'un changement nous permet de mesurer sa signification ou son importance.

Importance

L'importance décrit l'importance ou la valeur relative d'un sujet ou d'un problème. Évaluer l'importance historique revient à choisir les éléments les plus importants ou les plus remarquables.

La signification historique est un concept critique car il façonne ce que nous étudions et les conclusions auxquelles nous aboutissons. Ceux qui conçoivent des cours d'histoire, par exemple, choisissent de se concentrer sur certaines personnes, certains lieux et certains événements, car ils les considèrent plus importants que d'autres. Les professeurs d'histoire insistent sur certains sujets ou éléments de preuve en raison de leur signification perçue.

De même, les historiens forment des conclusions et des arguments basés sur la signification historique. Ils parviennent à la conclusion que certaines personnes, événements ou facteurs ont eu plus d’impact ou d’influence sur le passé que d’autres.

importance historique
L'importance pèse la valeur ou l'importance d'une chose par rapport à d'autres

Identifier la signification historique peut sembler facile. Il semble évident qu'Adolf Hitler, par exemple, a eu beaucoup plus d'impact sur le passé que Wilhelm Cuno. Mais la signification historique est souvent subjective (une affaire d’opinion personnelle) et contestable (ouverte au défi). Les historiens sont souvent en désaccord sur la signification historique, ce qui conduit à mettre l'accent sur des choses différentes et des interprétations contrastées ou contradictoires.

Les étudiants en histoire sont fréquemment invités à identifier et à discuter de l'importance des cours ou des évaluations. Par exemple, «quelle était la signification de la loi sur les timbres?» ou «qui était le personnage le plus important de la République de Weimar?» Lors de l'évaluation de l'importance dans ces contextes, il n'y a pas nécessairement une seule bonne réponse. Vous devez utiliser votre propre jugement, former vos propres conclusions et les expliquer à l'aide de preuves.

Sources

Les sources sont des matériaux du passé qui peuvent nous fournir des informations sur le passé. Ils sont parfois appelés sources primaires, sources contemporaines ou artefacts.

Il existe de nombreux types de sources primaires. Parmi les documents les plus courants figurent les documents officiels, les lettres, les chroniques, les journaux personnels, les anciens articles de journaux, les artefacts physiques, les peintures, les photographies, les peintures murales, les cartes, les bâtiments, le mobilier, les vêtements, la militaria, les vestiges archéologiques et même les corps.

concepts historiques
La tapisserie de Bayeux, une source importante pour comprendre les événements de 1066.

Les historiens utilisent des sources pour accéder et acquérir des informations sur le passé. Ces informations, si elles sont utiles et fiables, peuvent être utilisées comme preuves lors de l'élaboration de conclusions. Chaque source historique révèle quelque chose sur le passé, bien que certaines sources en révèlent évidemment plus que d'autres. Une source comme la Tapisserie de Bayeux, par exemple, fournira plus de preuves qu'une arme trouvée sur le champ de bataille de Hastings. L'examen des sources historiques et l'extraction de preuves est une compétence essentielle pour les historiens et les étudiants en histoire.

Preuve

Les preuves sont des connaissances historiques importantes extraites ou dérivées de sources. Des documents importants, par exemple, peuvent contenir des preuves importantes sur une personne ou un événement particulier. L'examen des cadavres pourrait révéler des preuves sur les taux de mortalité et les causes de décès. L'examen des artefacts peut révéler des informations sur les personnes qui les ont créés et utilisés, telles que leurs compétences technologiques et de fabrication et leur niveau de vie.

concepts historiques
Un historien irlandais étudie des artefacts pour obtenir des preuves

La preuve est la pierre angulaire de la compréhension historique. Sans preuves, même les meilleurs arguments ou conclusions ne peuvent être que des conjectures. Les preuves sont aussi importantes pour les étudiants en histoire que pour les historiens. Les étudiants doivent apprendre à extraire des preuves de sources, puis les utiliser pour soutenir et justifier leurs propres conclusions et arguments.

Cadres

Lorsqu'ils écrivent ou discutent du passé, les historiens utilisent souvent des cadres comme politique, économique, les réseaux sociaux et culturel. Ces cadres servent d'organisateurs ou de «diviseurs», permettant aux historiens de discuter de sections ou de groupes spécifiques au sein d'une population beaucoup plus large.

La société humaine n'est pas une masse amorphe: elle regroupe des personnes et des groupes différents qui remplissent des fonctions différentes. Certaines personnes dirigent, font des lois et des décisions et exercent le pouvoir. Certains contrôlent la production, les biens et le travail. Certains influencent la façon dont les gens pensent ou vivent. Cadres comme politique, économique et les réseaux sociaux permettre aux historiens d'écrire sur une société avec plus de profondeur, de précision et de complexité, tout en évitant la généralisation.

Les étudiants en histoire devraient apprendre à connaître ces cadres, résumés ci-dessous, et commencer à les incorporer dans leur propre écriture. Lors de la planification d'un essai ou d'une tâche similaire, des cadres comme politique, économique et les réseaux sociaux sont utiles pour organiser vos idées et écrire.

Politique

Le terme politique désigne les institutions, les personnes et les processus responsables du leadership et de la prise de décision dans une société. Les décisions et les actions politiques peuvent avoir un impact profond sur le reste de la société. Pour cette raison, les historiens se tournent souvent d'abord vers les dirigeants politiques et les gouvernements pour déterminer comment ils ont agi et réagi face à certains problèmes ou défis. 

Les dirigeants politiques comprennent les monarques et les empereurs, les présidents, les gouverneurs, les ministres, les maires, les dirigeants communautaires et les représentants du gouvernement. L'institution politique évidente est le gouvernement, qui peut exister à plusieurs niveaux (national, étatique, provincial, municipal ou communal).

politique
Les parlements et les assemblées sont un élément politique important de la société

Les autres institutions politiques comprennent les parlements, les assemblées, les tribunaux, les partis politiques et la bureaucratie (ministères ou service public). Les concepts politiques incluent les valeurs, l'idéologie, les lois et les politiques.

Économique

Le terme économique fait référence à la production et à la distribution d'articles physiques par une société. Chaque individu a des besoins (nourriture, eau, logement et vêtements) et des désirs (comme des biens de consommation ou des articles de luxe). Toutes les sociétés développent leurs propres méthodes de collecte, de production et de partage de ces désirs et besoins. L'économie est l'étude de cette activité. 

Les concepts économiques incluent la production, la richesse, la terre, le capital, la monnaie, les marchés et le travail. Les différents secteurs de la production économique incluent l'industrie, la fabrication, l'agriculture et les mines. Les autres activités économiques comprennent des pratiques financières telles que la monnaie, la fiscalité, les recettes et les dépenses bancaires et gouvernementales. La propriété de la terre, le capital et la répartition de la richesse sont également des mesures économiques importantes.

économique
Le traitement et la condition des travailleurs de l'industrie constituent un facteur économique essentiel

L'économie est une étude complexe en soi et difficile à maîtriser - mais il est impossible de comprendre une société sans au moins une compréhension de base de ses processus et relations économiques.

Social

D'une manière générale, le cadre social couvre la façon dont les sociétés sont organisées et comment les gens vivent et se comportent. De nombreux historiens se concentrent sur les conditions sociales et la manière dont les sociétés s'organisent et se soutiennent.

les réseaux sociaux
Les conditions et les niveaux de vie constituent un foyer social important pour les historiens

Certains aspects sociaux peuvent être étudiés et quantifiés à l'aide de statistiques, telles que la démographie, la densité de population, les populations urbaines, la taille de la famille, les taux de natalité et de mortalité et la mortalité infantile. Les historiens se penchent également sur d’autres aspects et facteurs sociaux, notamment le niveau de vie, la santé, les rôles et statuts sexuels, la taille et le rôle des familles, la disponibilité et le niveau d’éducation, l’alphabétisation et la communication, les croyances religieuses et les coutumes sociales. Toutes les sociétés ont des hiérarchies ou des structures de pouvoir, basées sur l'âge, les privilèges, le statut religieux, la classe économique ou d'autres facteurs.

Les historiens peuvent également évaluer la mobilité sociale (la capacité d'un individu de progresser dans les classes) et la participation politique (la relation entre les citoyens ordinaires et le gouvernement).

Excursions

Le cadre culturel a deux interprétations différentes, toutes deux intéressantes pour les historiens. Pour certains, la culture décrit les idées et les coutumes uniques d'une société - en d'autres termes, les comportements et les habitudes qui distinguent une nation ou un peuple d'une autre. Cela peut inclure des choses comme la langue et la communication, la nourriture, la musique, les costumes, les sports, les rituels religieux, les cérémonies et célébrations, les passe-temps et les activités de loisirs.

Les activités artistiques et créatives, à travers lesquelles les gens expriment leurs idées, leurs valeurs et leurs sentiments, constituent une autre interprétation de la culture. Cela comprend des activités comme la littérature, la poésie, la musique, la peinture et la sculpture. Malgré leur base créative, ces œuvres d'art peuvent exprimer ou refléter des idées, des valeurs et des conditions contemporaines.

culturel
David's Death of Marat, une œuvre artistique aux connotations politiques explicites et puissantes

Pour cette raison, les historiens étudient les artistes, les mouvements artistiques et les œuvres d'art individuelles afin d'évaluer comment ils ont été influencés par les idées, les événements et les conditions contemporaines. Certains artistes, tels que le Français Jacques-Louis David du 18e siècle, ont produit des œuvres avec des thèmes politiques explicites. Ce type de travail artistique peut constituer une preuve historique importante.

Historiographie

L'historiographie est une étude approfondie de l'histoire et de la façon dont elle évolue, aboutit à des conclusions différentes et change au fil du temps. Il s'intéresse en grande partie aux méthodes et aux approches des historiens: les hommes et les femmes dont nous «recevons» l'histoire et la compréhension historique.

Il n'y a pas de compréhension ou de «vérité» unique dans l'histoire; différents historiens parviennent souvent à des conclusions différentes sur la même période, le même événement ou le même problème. L'histoire est également sujette au changement et à la réinvention. À mesure que de nouveaux historiens émergent, ils appliquent de nouvelles idées, valeurs et approches qui modifient notre compréhension du passé.

historiographie
Les historiens ont emprunté plusieurs chemins en essayant d'expliquer la montée de Hitler et des nazis

Les étudiants en histoire doivent être conscients que l'histoire est composée d'arguments et de points de vue concurrents et contradictoires - et qu'elle est en constante évolution. L'historiographie peut également faire référence au corpus de recherches et d'écrits historiques sur un sujet particulier, comme «l'historiographie de l'Allemagne nazie» ou «l'historiographie d'Abraham Lincoln». L'historiographie est un domaine de l'histoire complexe et assez difficile - mais avec lequel la plupart des étudiants devront se réconcilier. Pour plus d'informations sur l'historiographie, visitez ce lien.

Informations de citation
Titre: "Concepts d'histoire"
Auteurs: Jennifer Llewellyn, Steve Thompson
Editeur: Histoire Alpha
URL: https://alphahistory.com/history-concepts/
Date publiée: Juin
Date d'accès: 02 août 2021
Droits d'auteur: Le contenu de cette page ne peut être republié sans notre autorisation expresse. Pour plus d'informations sur l'utilisation, veuillez vous référer à notre Conditions d'utilisation.